Festival d'orgue de Chamonix


21ème édition
du 19 Juillet au 23 Août 2015

programme

l'orgue


Réalisé par le facteur d'orgues Michel GIROUD de Grenoble,
il a été inauguré le 12 juillet 1992 par Marie-Claire ALAIN.



Composition

I. Grand-Orgue
56 notes (C-g '')
Montre 8′
Flûte à cheminée 8′
Prestant 4′
Flûte ouverte 4′
Doublette 2′
Cornet V
Plein jeu V
Trompette 8′
II. Récit expressif
56 notes (C-g '')
Bourdon cônique 8′
Unda maris 8′
Flûte à cheminée 4′
Nazard 2′ 2/3
Quarte cônique 2′
Tierce 1′ 3/5
Larigot 1′ 1/3
Cymbale III
Basson-Hautbois 8′
Voix Humaine 8′
Pédale
30 notes (C-f')
Soubasse 16′
Flûte 8′
Flûte 4′
Basson 16′
Trompette 8'
Chalumeau 4'
Accouplement II/I
Tirasse I et II
Tremblant doux général
Transmission mécanique

Programme


Comme chaque été depuis 21 ans, l’orgue de l’église Saint-Michel résonnera au cœur de Chamonix. Pour ma deuxième saison en qualité de directeur artistique, je vous propose six rendez-vous avec des artistes venus de toute l’Europe et des États-Unis. Tous les concerts sont à "participation libre".
Diego Innocenzi, directeur artistique

19 juillet 2015
17h
concert soprano et orgue
Octavian Saunier, orgue (Lyon)
Claire Nicolas, soprano
Venue: Eglise Saint-Michel
Johannes Brahms (1833-1897)
Prélude et fugue en sol mineur
Abenddämerung op. 49 n°5
Blinde Kuh op. 58 n°1
Vorüber op. 58 n°7
Robert Schumann (1810-1856)
Esquisse en canon en la bémol majeur
Fugue 5 sur B. A. C. H.
Muttertraume op. 40/2
Das verlassne Mägdelein op. 64 n°2
Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Fantaisie en fa mineur KV 594
Andante en fa Majeur KV 616
Abendempfindung KV 523
An Chloë KV 524
Felix Mendelssohn Bartholdy (1809-1847)
Prélude et fugue en sol majeur op. 37 n°2
26 juillet 2015
17h
Concert cordes et orgue
Peter van de Velde, orgue (Anvers, Belgique)
Nadja Nevolovitsch, violon
Domitille Coppey, violoncelle
Venue: Eglise Saint-Michel
Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Toccata en fa majeur BWV 540
Peter Van de Velde (*1972)
Air (extrait de Bach Metamorphosen)
Astor Piazzolla (1921-1992)
Adios nonino
Fracanapa
Jean Huré (1877-1930)
Air
Joseph Rheinberger (1839-1901)
Concerto (Suite) pour Violon, violoncelle et orgue op. 149
2 août 2015
17h
récital d'orgue
Willibald Guggenmos, orgue (Saint-Gall, Suisse-Allemagne)
Venue: Eglise Saint-Michel
Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Prélude et fugue en do mineur BWV 546
Jacques Vogt (1810-1869)
Scène champêtre et Orage
Johann Pachelbel (1653-1706)
Partita sopra Freu dich sehr o meine Seele
Toon Hagen (*1959)
Zwei Stücke für Orgel
Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Adagio en si mineur KV 540
Jan Zwart (1877-1937)
Toccata sur le Psaume 146
9 août 2015
17h
concert clarinette et orgue
Maxime Patel, orgue (Paris)
Stéphanie Lochet, clarinette
Venue: Eglise Saint-Michel
Johann Pachelbel (1653-1706)
Canon en ré majeur
Luigi Bassi (1833-1871)
Fantasia da concerto sur des airs de Rigoletto de Giuseppe Verdi
Noël Hazebroucq (*1979)
Scherzo
Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Prélude et fugue en mi bémol majeur BWV 552
Carl Maria von Weber (1786-1826)
Grand duo concertant (2ème et 3ème mouvements)
Serban Nichifor (*1954)
Hasidic poem
Eugene Bozza (1905-1991)
Ballade
16 août 2015
17h
récital d'orgue
David Enlow, orgue (New York, USA)
Venue: Eglise Saint-Michel
Nicolas de Grigny (1672-1703)
Gloria (extrait du Livre d’orgue)
• Dialogue sur les Grands Jeux
• Duo
• Récit de tierce en taille
Ave Maris Stella (extrait du Livre d’orgue)
• Dialogue sur les Grands Jeux
Claude Debussy (1862-1918)
Petite Suite transcrite par David Enlow (extraits)
• En bateau
• Cortège
César Franck (1822-1890)
Prélude, Fugue et Variation
Edvard Grieg (1843-1907)
Suite Im Alten Stil (Aus Holberg’s Zeit) transcrite par David Enlow (extraits)
• Prélude
• Sarabande
• Gavotte
Johann Sebastian Bach (1685 – 1750)
Prélude et Fugue en mi bémol majeur BWV 552
23 août 2015
17h
concert choeur et orgue
Philippe Despont, orgue (Lausanne, Suisse)
Choeur Hémiole – John Duxbury, direction
Venue: Eglise Saint-Michel
Jan Pieterszoon Sweelinck (1562-1621)
Psaumes et Cantiones Sacrae
Psaume 21
Psaume 97
Psaume 100
Pavana Philippi (orgue)
Cantate Domino
De profundis
Laudate Dominum
Fantaisia a 4 (orgue)
Psaume 137
Psaume 36
Psalm 36 (orgue)
Psaume 150

Artistes


  • clairenicolas

    Claire Nicolas, soprano
    (Lyon, France)

    octaviansaunier

    Octavian Saunier, orgue
    (Lyon, France)

    enlow

    David Enlow, orgue
    (New York, Etats-Unis)

  • lochet

    Stéphanie Lochet, clarinette
    (Chamonix, France)

    patel

    Maxime Patel, orgue
    (Paris, France)

    guggenmos

    Willibald Guggenmos, orgue
    (Saint-Gall, Suisse-Allemagne)

  • vandevelde-

    Peter van de Velde, orgue
    (Anvers, Belgique)

    nevolovitsch

    Nadja Nevolovitsch, violon
    (Saint-Pétersbourg, Russie)

    coppey

    Domitille Coppey, violoncelle
    (Sion, Suisse)

  • despont

    Philippe Despont, orgue
    (Lausanne, Suisse)

    hemiole

    L’ensemble vocal Hémiole
    (Lausanne, Suisse)

    duxbury

    John Duxbury, direction
    (Genève, Suisse)

clairenicolas
Claire Nicolas, soprano
(Lyon, France)

Claire Nicolas découvre le chant choral, adolescente au sein de l'association A Cœur Joie, avec Martine Genoux-Prachex qui fait croître sa passion pour le chant.
A l'issue de l'obtention de sa licence de psychologie, Claire choisit de faire de sa passion sa priorité. Au conservatoire de Bourgoin-Jallieu, elle intègre la classe de Jan-Marc Bruin et les classes de chant choral et direction de chœurs d'Emmanuel Robin.
En 2007, un premier solo avec orchestre dans Le roi David de Honegger lui ouvre l'accès à d'autres prestations avec les chœurs de la région sur les grandes œuvres du répertoire : Rutter, Händel, Pergolèse, Scarlatti, Vivaldi, Mendelssohn, Franck, Bach.
En 2010, Claire est admise au CNSMD de Lyon dans la classe de Françoise Pollet associée à Hélène Lucas. Elle prend part à la vie du conservatoire lors de master-classes : Udo Reinemann, François Leroux, Alain Garichot, Thomas Moser, Rosemarie Landry, Francis Perron, Christian Immler, d'opéras : Titti dans Procedura Penale de Chailly, Rosalinde dans Die Fledermaus de J. Strauss.
En Janvier 2013, Claire participe également aux concerts du nouvel an avec l'Orchestre Bayonne-Côte-Basque sous la direction de Philippe Forget.
Aujourd'hui en Master II au CNSMDL dans la classe d'Isabelle Germain associée à Fabrice Boulanger, Claire continue à se produire en soliste : Stabat Mater de Dvorak, Stabat Mater de Poulenc, Requiem allemand de Brahms.
octaviansaunier
Octavian Saunier, orgue
(Lyon, France)

Octavian Saunier est né à Brasov (Roumanie). Il découvre la musique à l’âge de cinq ans par le piano. Il étudie ensuite l’orgue avec Didier Ledoux à La Rochelle, puis avec Michel Bouvard au Conservatoire à rayonnement régional de Toulouse, et enfin avec François Espinasse et Liesbeth Schlumberger au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon, où il obtient en 2013 son prix d’orgue mention Très Bien à l’unanimité et avec les félicitations du jury. Au conservatoire de Toulouse, il a également mené des études de composition, d’analyse et d’écriture, tout en étant co-titulaire de l’orgue de la cathédrale de Montauban.
Finaliste au concours Jean-Louis Florentz d’Angers (2009), demi-finaliste au concours de Chartres (2010), Octavian Saunier se produit régulièrement en concert, aussi bien en tant que soliste qu’avec orchestre ou avec chœur ; il a tenu à plusieurs reprises des parties d’orgue et d’harmonium lors de concerts de l’Orchestre national de Lyon et de l’Opéra de Lyon.
En juillet 2013, il a été nommé titulaire de l’orgue de Saint-Pothin à Lyon, en succession de Loïc Mallié. Il est en 2013/2014 l’organiste en résidence de la salle de concert Kitara de Sapporo (Japon).
Octavian Saunier est accompagnateur et chef de chœur assistant du chœur de l’Université catholique de Lyon et accompagnateur du Chœur mixte de la primatiale Saint-Jean de Lyon. En 2010, il a créé avec le pianiste Dimitri Papadopoulos le Duo Mirabilis, invité dans de nombreux festivals. Enfin en septembre 2014 il a été nommé professeur d'orgue à l'école de musique du Bourg d'Oisans (38).
enlow
David Enlow, orgue
(New York, Etats-Unis)

Encensé par la critique pour sa « virtuosité́ hors normes » (StuttgarterZeitung) et son « interprétation viscérale mais sensible » (Organ Canada), David Enlow est un organiste de concert et un musicien d’église qui s’est produit à maints endroits aux États-Unis, au Canada et en Europe. Son récent enregistrement des œuvres complètes de César Franck pour orgue, Pater Seraphicus sur étiquette Pro Organo, a été qualifié de « magistral », « passionné », et de « tout à fait fascinant ».
David Enlow est organiste et chef de chœur à l’église de la résurrection de New York. Il y dirige une chorale professionnelle, qui se produit plus de cinquante fois dans le courant de l’année liturgique, souvent avec orchestre. Il fait partie du corps enseignant de la faculté́ d’orgue de la Juilliard School, où il est responsable de la composante « musique liturgique » dans le curriculum. Il est aussi doyen du chapitre newyorkais de la American Guild of Organists et membre de la Guild’s National Committee on Professional Certification ; il est l’une des personnes chargées d’évaluer les organistes aux Etats-Unis. M. Enlow possède un diplôme des premier et deuxième cycles de la Juilliard School ;il a étudié sous la direction de Paul Jacobs et de John Weaver. Il a également étudié à l’Institut de musique Curtis à Philadelphie, et avec John Tuttle à Toronto.
David Enlow est Fellow de la American Guild of Organists, il a remporté le prix S. Lewis Elmer & Fellowship, et est associé du Collège Royal Canadien des Organistes (SRCCO), récipiendaire du prix Barker. Il a remporté plusieurs concours nationaux. Parmi ses premiers prix on compte : le concours Arthur Poister et le festival d’orgue Albert Schweitzer des Etats-Unis.
lochet
Stéphanie Lochet, clarinette
(Chamonix, France)

Clarinettiste titulaire du Diplôme de fin d'Études du Conservatoire National de Musique de Lyon puis du Diplôme d'Études Musicales de l'École Nationale de musique de Villeurbanne, elle se perfectionne à la Haute École de Musique de Lausanne en Suisse où elle obtient le Diplôme de Concert. Parallèlement, elle suit le cursus universitaire en musicologie où elle obtient le DEUG, la Licence et la Maîtrise.
Ayant une grande expérience en orchestres, tant d'harmonies que symphoniques, mais également en chorales et en musiques de chambre, elle décide d'étudier la direction de chœur et d'orchestre et obtient le Diplôme d'Aptitude régional puis national à diriger des sociétés musicales.
Chef de plusieurs chœurs et orchestres et professeur de clarinette dans diverses écoles de musique, elle entre comme clarinettiste à l'orchestre de l'armée de terre en 2004 à Lyon (musique de l'Infanterie), poste qu'elle exerce encore actuellement à Rennes (musique de l'Artillerie) depuis juillet 2014.
Curieuse et sensible à la musique klezmer, elle est à l'origine de la naissance du groupe « KOLYN » (violon, accordéon et clarinette) dont un premier album est sorti en juillet 2014.
patel
Maxime Patel, orgue
(Paris, France)

Parallèlement à ses études secondaires, il a suivi sa formation musicale aux Conservatoires Régionaux de Lyon et Grenoble pour l’orgue (classe de Pierre Perdigon), l’accompagnement au piano (classe de Marie Cécile Milan), la composition (classe de Christophe Maudot). Et, hors conservatoires, l’orgue avec Rolande Falcinelli, la direction d’orchestre avec Philippe Cambreling, la formation musicale avec Pierre Sylvan, le clavecin avec Martine Roche, le contrepoint et la composition avec Félicien Wolff, l’harmonie et l’improvisation avec Françoise Levéchin et le piano avec Gisèle Magnan.
Maxime Patel a bénéficié de l’enseignement particulier (et privilégié) de Pierre Labric, brillant organiste virtuose (1er prix au Conservatoire de Paris en 1948, dans la classe de Marcel Dupré), ancien élève de Maurice Duruflé et de Jeanne Demessieux dont il est le plus remarquable disciple. Pierre Labric a ainsi transmis à son tour l’esthétique de Jeanne Demessieux à son élève et lui a prodigué les conseils afférents à une interprétation de référence. Ainsi, Maxime Patel est à ce jour le seul organiste français à interpréter en concert (et de mémoire) les célèbres études qu’il a gravées lors d'un enregistrement DVD de l’intégrale des compositions pour orgue de Jeanne Demessieux soit 37 œuvres en une seule séance. Avec les éditions Delatour, il participe à la publication de ses œuvres jusqu'alors restées inédites.
Il a donné des récitals en Europe, en Russie et aux États-Unis. Il poursuit ses concerts d'orgue et de piano en soliste, accompagnateur ou chambriste. Maxime Patel a été suppléant puis titulaire au Grand-Orgue de l'église de la Trinité à Paris de 1999 jusqu'en 2011. Il a écrit des œuvres de musique de chambre et pour l'orchestre.
guggenmos
Willibald Guggenmos, orgue
(Saint-Gall, Suisse-Allemagne)

Willibald Guggenmos, né en Allemagne, débute ses études musicales à Augsburg. Il entre un peu plus tard à la prestigieuse Hochschule de Musique de Munich, où il obtient trois master’s degrees pour le piano, l’orgue et la direction.
De 1984 à 2001, il est organiste de Saint-Martin à Wangen / Allgäu où il dirige un riche programme musical. En 1985, il interprète l’œuvre intégrale d’orgue de J. S. Bach en 14 récitals. Après cela, durant trois ans, il devient organiste et coordinateur de la musique au Liebfrauendom de Munich. En 2004, Willibald Guggenmos est nommé organiste de la cathédrale de Saint-Gall en Suisse, la plus grande cathédrale baroque de ce pays.
Sa carrière de concertiste le conduit dans de multiples pays du monde. Il parcourt l’Europe, l’Amérique du Nord et le Canada. Il se rend également en Russie, aux Bahamas, en Australie, Nouvelle Zélande, Hong Kong. Dans le New-York Times, Bernhard Holland évoque à son propos sa « fantastic technique and dazzling musicianship ».
Son très important répertoire inclut l’’œuvre complète de Bach, Franck, Liszt, Mozart, Mendelssohn, Brahms, Boëllmann, Duruflé, ainsi que Reger, Dupré et Messiaen.
Willibald Guggenmos a été enregistré dans de nombreux pays par les télévisions et radios. Ses Cds ont été enregistrés sur d’importants instruments de Suisse, mais également en Espagne sur le Cavaillé-Coll d’Azcoitia, ou le légendaire Hill-Organ du Town Hall de Sydney en Australie.
www.willibald-guggenmos.de
vandevelde-
Peter van de Velde, orgue
(Anvers, Belgique)

Peter Van de Velde naquit en 1972 et est originaire de Doel ; à l'âge de 9 ans, il y commença par soi-même les études de l'orgue et, à l'âge de 12 ans, ses activités d'organiste débutaient à l'église locale. A 16 ans il reçut ses premières leçons de musique et obtint après 3 années d'étude un premier prix de solfège et, après y avoir été diplômé avec grande distinction pour ses études de l'orgue, il les poursuivit au Conservatoire Royal Flamand de Musique. Après l'obtention de différents « premiers prix » il clôtura ses études en 1996 avec un diplôme de maitrise pour orgue en étant le dernier élève de Stanislas Deriemaeker. Durant ses études et après, il suivit des cours de perfectionnement pour orgue, technique d'exécution et improvisation. Début 2002, Peter Van de Velde fut nommé organiste-titulaire de la cathédrale d'Anvers, comme successeur de Stanislas Deriemaeker. Il est aussi attaché comme organiste à l'église Saint-Michel à Anvers, où chaque dimanche soir il y anime la Messe. Il donne régulièrement des concerts, dans toute l’Europe aussi bien en solo qu'avec chœur et / ou orchestre. Il a enregistré différents CDs en duo avec la violoniste Nadja Nevolovitsch. Son répertoire comprend tous les styles, cependant il consacre principalement ses répertoires en solo à la musique belge et française des XIXe et XXe siècles.
www.petervandevelde.org
nevolovitsch
Nadja Nevolovitsch, violon
(Saint-Pétersbourg, Russie)

Née à Saint-Pétersbourg dans une famille de musiciens, Nadja Nevolovitsch entame l’étude du violon à six ans. Après avoir suivi les cours d’une école spécialisée pour enfants surdoués dans sa ville natale, elle poursuit sa formation auprès de Zakhar Bron à Lübeck. Dans le même temps, elle se perfectionne auprès d’Anne Netchiporouk-Bron, d’Igor Oïstrakh, de Thomas Brandis et d’Itzak Rashkovsky. En 2008, elle obtient le grade de master avec la plus grande distinction au Conservatoire royal de Bruxelles. Jeune diplômée, elle devient l’assistante d’Igor Oïstrakh. Nadja Nevolovitsch a remporté de nombreux prix lors de concours internationaux tels que le concours Henryk Wieniawski à Lublin en Pologne, le concours Louis Spohr à Freiburg et le concours Toshya Eto à Tokyo. En 2005, elle a obtenu le deuxième prix au Concours International de Violon Sion Valais, en Suisse, ainsi que le premier prix du concours européen pour jeunes solistes à Luxembourg. Depuis 2004, elle bénéficie du soutien de la Fondation Yehudi Menuhin Live Music Now en Allemagne. En tant que premier violon du Menuhin Academy Quartet, elle a remporté le premier prix ainsi que le prix du public du concours 2011 de Chamonix-Mont-Blanc, en France. Elle s’est produite avec divers orchestres, parmi lesquels l’orchestre symphonique de Saint-Pétersbourg, l’orchestre national de Lituanie, le Brussels Philharmonic, le Japan Philharmonic Orchestra, l’orchestre philharmonique de Roumanie, la philharmonie Baden-Baden, la Camerata Menuhin et le Harmos Festival Orchestra.
coppey
Domitille Coppey, violoncelle
(Sion, Suisse)

Née à Sion (Suisse) en 1989, Domitille Coppey est baignée dès sa naissance dans les pédagogies actives Willems et Orff par sa mère Nicole Coppey. Elle débute le violoncelle à quatre ans et le piano l’année suivante. Sous la conduite de Philippe Mermoud, elle obtient en 2004 son Certificat de violoncelle avec mention « Excellent et félicitations du jury ». Boursière de la Fondation Irène Dénéréaz, elle poursuit ses études avec Pascal Michel et passe son Diplôme DipABRSM ainsi que la Licence LRSM de l’Associated Board of the Royal Schools of Music de Londres, tous deux discernés « with Distinction ». Respectivement en 2010 puis 2012, elle reçoit « mit Auszeichnung » son Bachelor of Arts de la Hochschule der Künste Bern, ainsi que son Master in Cello Music Performance, dans la classe d’Antonio Meneses. Parmi sa discographie, on la retrouve entre autres aux côtés d'artistes de renom comme le pianiste Petr Jirikovsky ou le violoniste Haik Kazazyan.De 2003 à 2005, elle préside le premier Jury d'Enfants du Concours international de violon sous le haut patronage de Maître Shlomo Mintz. Depuis 2008, Domitille est professeur de violoncelle à l’École Pédagogique d’Art Musical « Un, Deux, Trois, Musiques… » de Sion, et a été par ailleurs le plus jeune professeur à y enseigner. Depuis 2012, elle est assistante doctorante à la Haute école pédagogique Vaud, à l’Unité d’enseignement et de recherche Pédagogie et psychologie musicales. Parallèlement à son cursus classique, elle a fondé le quatuor de percussions éclectiques des « 4Ygrecs » pour lequel elle compose des pièces polyrythmiques d'une grande originalité.
despont
Philippe Despont, orgue
(Lausanne, Suisse)

Philippe Despont a étudié l'orgue et le clavecin auprès de François Delor et de Christiane Jaccottet au Conservatoire de Genève. Ses recherches en basse continue et en improvisation l'ont conduit à des expériences tous azimuts privilégiant le dialogue à deux : longue collaboration avec la soprano Natacha Ducret, spectacles de déclamation autour des fables de La Fontaine avec le comédien Pierre-Alain Clerc, travail scénique avec la chorégraphe Diane Decker, créations contemporaines avec la compositrice Marianne Ambresin et la percussionniste Catia Olivia. Innombrables continuos pour divers ensembles et formations, de l'Orchestre de la Suisse Romande à la Petite Bande.  Beaucoup de musique de chambre avec Odile Edouard et Alain Gervreau. Cours de piano jazz chez Evaristo Pérès et Michel Bastet. Étude du bandonéon.

Il est co-titulaire des orgues de la Cathédrale de Fribourg et enseigne l'orgue, le clavecin et la basse continue au Conservatoire Populaire de Musique, Danse et Théâtre de Genève.
hemiole
L’ensemble vocal Hémiole
(Lausanne, Suisse)

L’ensemble vocal Hémiole, fondé en 1989, est dirigé par John Duxbury. Cette vingtaine de chanteurs amateurs de la région lausannoise se réunit autour d’une passion commune : la musique ancienne. Le nombre restreint de ses choristes correspond à un désir de qualité vocale.

Hémiole explore les musiques venues de différentes régions d’Europe – Allemagne, Angleterre, Espagne, France, Italie – depuis la Renaissance jusqu’au milieu du XVIIIe siècle. Monteverdi et Schütz, Tallis, Byrd et Purcell côtoient ainsi dans nos programmes Bach et ses prédécesseurs, Pachelbel et Buxtehude. Fort de cet ancrage dans la musique baroque, Hémiole présente aussi les œuvres de compositeurs plus récents, les rapprochant ainsi des maîtres qui les ont fait vibrer et ont nourri leur inspiration.

Lorsque l’ensemble vocal ne se produit pas dans des programmes a capella, il s’entoure, par souci d’authenticité, d’instruments d’époque. La lecture des partitions est également complétée par des recherches sur l’univers culturel des compositeurs concernés.

Lors de chaque concert, nous proposons au public la traduction des textes chantés, élément primordial pour la compréhension de cette musique qui laisse une part importante à la rhétorique et à l’expression des sentiments religieux ou profanes.
duxbury
John Duxbury, direction
(Genève, Suisse)

Diplômé de la Royal Academy of Music de Londres (chant, accompagnement, composition, direction), John Duxbury a commencé très tôt en Grande Bretagne et à l’étranger une carrière de chanteur. Il a participé à de nombreux concerts, opéras et enregistrements : membre fondateur du Monteverdi Choir, il a bien entendu travaillé avec John Eliot Gardiner, mais aussi avec Roger Norrington, Edwin Loehrer et la Societa Cameristica di Lugano. Parallèlement à son activité de chanteur, il a également préparé le Monteverdi Choir en tournée et, à Lugano, le chœur de la Radio Suisse Italienne.

Dès 1980, date de son arrivée à Genève, il a ponctuellement rempli les fonctions de chef de chœur au Grand Théâtre de Genève et à l’Opéra de Lyon. Il a fondé en 1984 à Genève l’Ensemble Cantatio, formé principalement de jeunes chanteurs professionnels, qui se produit régulièrement dans des concerts et spectacles lyriques.

John Duxbury assure la direction de l’ensemble Hémiole depuis l’été 2003. Il est professeur à la HEM de Genève jusqu’en 2011. Depuis 2006, il travaille comme professeur invité à la Haute École de Musique de Lausanne dont il dirige les Vocalistes.

Recevoir la newsletter

Contact


Association
de l'orgue St-Michel

M. Jean-Marie LOCHET, président

téléphone :

+33 4 50 55 90 18

email :

jeanmarie.lochet (@) live (.) fr